bloc party live au metropole de lausanne

Résultat de recherche d'images pour "bloc party live 2007"

Bloc Party au Metropole de Lausanne, ça ne se rate pas, c’est pourquoi nous sommes venu(e)s en bande ce soir. Après un rendez-vous sur une terrasse privée en compagnie d’une foule de visages amis, quelques verres et pétards, nous partons enfin pour Descendre les escaliers de l’ancienne et mythique salle de cinéma une centaine de mètres plus loin. Après un contrôle à l’entrée et une forte impression de chaleur, nous arrivons finalement au fond du puits géant qu’est cet endroit. Il y a déjà beaucoup de monde et nous n’arrivons pas à commander à boire à temps, le concert (sans première partie et au prix élevé) s’apprêtant à commencer.

Le groupe arrive sous les hourras de la foule en délire et commence par quelques titres de son second et brillant album « A Week-End In The City ». Les déjà connus « Song For Clay » et « Hunting For Witches » résonnent dans la sono et on se rend compte que le son est pourri. Il le sera jusqu’à la fin. « Banquet » est joué assez tôt, mais ça ne sonne pas si génial que ça. Le groupe alternera des morceaux de ses deux albums sans trop se ré-inventer en live, rajoutant juste du larsen ici et là, modifiant quelques intros ou chantant a capela en début ou fin d’un titre. Pas de révolution, donc, juste la transcription live et sans surprise de deux albums formidables. Mention spéciale pour « Uniform », ma préférée du nouvel album et que je rêverai de voir sortir en single. Ils l’ont bien explosée sur le faux refrain aux guitares. Mais quel son de merde.

Nous sortons de la salle un brin tristes, ravi(e)s de les avoir enfin vus mais peu enthousiastes du concert. On se pose dans un coin par terre, des bières arrivant rapidement, presque pour nous consoler de cette fausse déception. Une chose est certaine, Bloc Party n’a pas donné le concert de sa vie à Lausanne et leur ingénieur du son est un gros naze. La soirée se termine dans une boite un peu plus loin, La Ruche où nous y vidons deux bouteilles de vodka au son d’electro hardcore avant de nous disperser les uns après les autres dans la nuit.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s