30 seconds to mars  »a beautiful lie »

 

 

Sorti fin 2005, mais pas partout, ce deuxième album de la bande à Jared Leto (oui oui, l’acteur de Requiem For A Dream, entre autres), succès aidant (plus de 500000 copies vendues depuis le hit « The Kill »), ressort par chez nous dans une nouvelle édition (nouveau visuel et bonus rom) afin de bien signifier au monde qu’il va falloir désormais compter sur 30 Seconds To Mars. Pour situer le groupe, on avancera sans trop de problème des similitudes plus qu’évidentes avec les sous-estimés Stabbing Westward, ainsi qu’avec les plus difficilement défendables Bush, soit du rock américain intelligent et limite métal industriel, mais qui reste mélodique même quand ça hurle, les amplis à onze. Et puis il y a cette voix, impliquée, concernée par chaque mot chanté, allant de la douceur extrême à la rage la plus noire en quelques secondes. Si vous ne connaissez pas encore ce groupe, jetez vite une oreille sur ce splendide opus bien dans son temps.

http://www.thirtysecondstomars.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s