blackmail live au romandie

Groupe de rock allemand plutôt original, Blackmail, via son frontman Aydo Abay (ça c’est un nom!), chante en plus en anglais, ce qui ne gache rien, la formation ressemblant à un Placebo resté alternatif qui n’aurait pas dévié dans la pop sucrée pour adolescentes. Libéré de Warner Deutschland qui les empêchait de s’exporter ailleurs, Blackmail était donc au Romandie (tout beau, tout neuf, tout repeint, des lights rouges et des guirlandes partout!) pour défendre son dernier et formidable album, « Aerial View ». Habillé comme s’il sortait du lit (training et tee-shirt), Aydo Abay entame les premiers couplets de « Everyone Safe », le « tube » actuel, soutenu par un groupe au diapason et décidé à faire du son. Entre les titres, il s’amusera à nous parler d’une ballade en vélo à Ouchy le même jour et nous remerciera d’exister pour ce beau souvenir. Sympa. La suite du concert, fortement applaudi par la petite centaine de spectateurs (on est dimanche aussi) est constituée de titres tirés des différents albums, souvent assez lourds et faisant parfois penser à Black Sabbath, tout comme le final de guitares de quinze minutes qui terminera de nous achever en beauté. Cool de terminer la semaine de la sorte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s