GARY NUMAN

Rescapé des années 80 qu’il a, en partie, crées (grâce notamment à des albums tels que « Berserker », « Sacrifice », « Strange Charm » ou encore « The Fury ») Gary Numan est désormais pour nous une autorité en terme de metal electro, ayant influencé les premiers travaux de Nine Inch Nails, Marilyn Manson et de quelques milliers d’autres formations de par le monde.

Ces dernières années, enfin reconnu à la mesure de son génie visionnaire, il n’a cessé de repousser les limites du genre, au travers de magnifiques albums frisant à la fois l’industriel et le metal, et offrant une nouvelle approche, plus froide que jamais, puissante et brillante, ce qui lui a valu, entre autres reconnaissances, l’adoubement de toute la communauté goth. Son avant dernier album, « Pure », était une des choses les plus fascinantes qui soient arrivées au rock, et la dernière compilation « Hybrid » rassemble les producteurs et artistes rock parmi les plus importants, tentant d’y apporter un regard neuf sur le travail accompli. Le disque, excellent, est très au-dessus de ce qui se fait dans le genre et n’est donc pas une vulgaire collection de remixes à négliger faute de mieux, notre homme ayant considérablement ralenti sa production.

Avec la publication cette année de son nouvel album depuis cinq ans, « Jagged » (sur lequel on retrouve, tiens tiens, un certain Jerome Dillon de Nine Inch nails), Gary Numan revient, plus sombre, plus fort et plus beau que jamais.

 

Publicités

2 réflexions sur “GARY NUMAN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s