LE VISUAL KEI, UNE INTRODUCTION

  

Le visual kei, ou visual rock pour les Occidentaux (ce qui permet d’y inclure des groupes plus connus tels que Kiss, Twisted Sisters ou Slipknot), est en terme général un style de musique rock (un groupe qui joue vraiment de ses instruments) 

Essentiellement japonais, crée dans les années 80, se basant prioritairement sur l’aspect visuel (vestimentaire et physique) et outrancier des groupes en vogue du Pays du Soleil Levant, leur musique servant essentiellement de bande-son à leur look bien défini. Ces groupes (pas d’artiste solo pour des raisons banales de manque flagrant d’individualisme et d’autres raisons un peu plus commerciales) peuvent être classés dans divers genres musicaux qui peuvent parfois être complètement opposés et la plupart du temps détournés ou mélangés entre-eux (metal, rock, pop, gothic…) ils seront classés automatiquement (autant par les médias généralistes que dans les bacs des disquaires les plus pointus) dans la classe Visual Kei si le groupe est majoritairement composé de personnalités androgynes, limite inquiétantes et pourtant totalement stylées à la fois, presque toujours des garçons d’ailleurs, et possède un look affilié manga (fringues voyantes, robes dignes de Versailles, maquillages extrêmes, chevelures multicolores et fournies, etc.). A noter que ce look ne cesse d’évoluer, parfois jusqu’à l’épure la plus sobre. Dir En Grey, de par ses différentes incarnations, illustre bien cette évolution. La plupart du temps les paroles, aussi romantiques que torturées (les japonais sont très forts pour ça) ne laissent pas indifférent, compte tenu de leurs aspect sombre et parfois glauque, parfaitement en adéquation avec la jeunesse Japonaise, normal, vu que leurs auteurs en font également partie. Comme dit plus haut, ce mouvement est apparu en même temps que l’explosion manga dans les années 80 et n’a cessé de se développer, engrangeant des bénéfices colossaux, parfois au détriment de la musique. Pourtant, malgré les dérives du merchandising et la prolifération exagérée de disques différents pour certaines formations à la mode, quelques groupes talentueux, autant sur la forme que sur le fond, ont su marquer l’histoire tels que « X Japan » ou Malice Mizer. On parle parfois aussi de groupes Indies, mais il ne faut pas se leurrer sur ce terme, car le but reste le même pour les groupes débutants sans succès, devenir des idoles et se transformer en vaches à lait pour leur maison de disques. Les petits groupes indépendants se produisent eux-même grâces à de petits labels amateur en attendant de percer un jour. Ces dernières années, de nouveaux héros ont pris la relève, leurs noms: Mucc, Dir En Grey, Moi dix Mois. Luna Sea, Kageru… 

http://www.spirit-of-metal.com/liste_groupe-indexStyle-Visual_Kei-l-fr.html

 
Publicités

2 réflexions sur “LE VISUAL KEI, UNE INTRODUCTION

  1. Hello!!!!
    My name is Marianna ,I’m italian girl your space is very dark ah..
    anda very nice …when you have some spare time pass to my Blog..please..kisses
    Marianna

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s