lacuna coil « karmacode »

Retour des italiens magnifiques avec ce quatrième album studio qui vient mettre un terme à près de quatre ans de silence discographique.
Le moins que l’on puisse dire à la première écoute de « Karmacode », et ce dès les premiers accords de « Fragile » et de « To the Edge », c’est que nos six héros n’ont rien perdus de leur fougue mélodique et de cette facilité déconcertante à pondres des tubes métaliques immédiats, tels le premier single, le bien nommé « Our Truth » qui, et c’est une première, a très bien fonctionné aux Etats-Unis, permettant à l’album de débouler en force dans le Bilboard US et d’assurer une couverture médiatique sans précédent au groupe, le récompensant enfin pour près de dix ans de tournées intenses dans ce pays réputé si protecteur au niveau musical.
Il est réjouissant de constater que les efforts d’un petit groupe (gros vendeur en Italie mais à peu près aussi culte et inconnu que The Gathering ailleurs dans le monde, sauf dans certains pays d’Amérique du Sud, mais ça c’est une autre histoire…) finissent par payer, surtout avec un album aussi significatif que ce « Karmacode », véritable signature de ce qu’est vraiment Lacuna Coil.
Quand à la voix de la belle Christina, elle est toujours aussi enchanteresses, s’élevant parfois très haut avant de se faire plus subtile, laissant la place au chant d’Andrea, toujours aussi virulent mais beaucoup plus posé que par le passé où ses performances glissaient dangereusement dans le hard rock. Un morceau comme « What I See » est le meilleur témoignage de cette complicité vocale enfin totalement accomplie.
Cerise sur le gâteau, le groupe nous propose en fin d’album une étonnante revisitation du classique de Depeche Mode (très à la mode en ce moment), « Enjoy The Silence », bien musclée et très respectueuse de l’original. Mais le vrai bonus, c’est la piste rom du cd avec plein de photos, le clip de « Our Truth » et un autre avec des images de la tournée précédente. Très cool.
A noter que leur label, Century Media, a fait les choses en grand pour leur retour, leurs trois premiers albums et leurs deux EPs ressortant en grandes pompes avec de nouveaux visuels et des titres inédits. Un bon prétexte pour se procurer au plus vite un peu de l’oeuvre en cours du plus grand groupe de métal italien de tous les temps.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s